Mihi Kim

20 rue clavel Paris France

c/o Flute Studio 01 53 38 63 43

Welcome to the official website of the french korean flutist Mihi Kim.

 

L’amour à l’individu - L’amour aux individus - qu’est-ce la pédagogie.

Qu’est-ce que l’amour.

Pour moi, c’est une forme de résonance entre deux êtres.Qu’une vibration émise par l’un soit reçue par l’autre, et retournée légèrement modifiée que le premier est capable de recevoir.

La musique est une forme d’amour. Nous sommes tous d’accord.

Quand nous écoutons un interprète, nous nous sentons compris. Nous avons l’impression que tous nos soucis soient absorbés par la générosité des notes, et nous en recevons consolation.

Qu’en est-il pour la pédagogie?

L’enseignement pur n’exerce pas la même emprise qu’une note de musique. Beaucoup plus concrète, il est question de science et d’acceptation intellectuelle. Mais, l’enseignement de la musique provoque plusieurs choses :

Tout d’abord, la promesse.

La promesse d’un monde meilleur.

La promesse d’un meilleur «moi», dans ce meilleur monde.

La promesse d’une liberté - financière, d’esprit, de corps.

En passant par la foi.

Car il faut accepter l’idéal qu’on propose sans l’avoir compris.

Car il faut croire une méthodologie sans en voir les résultats immédiatement.

Car il faut persévérer malgré les critiques qui disent, à chaque échec, que l’on a tort.

Pour arriver à l’abandon.

Remise en question des valeurs transmises par les parents.

Abandon des craintes et des limites de son propre corps.

Et créer un nouvel être libre.

Un nouveau regard sur la société et la place que l’artiste occupe(ra).

Créer sa propre définition du bien et de mal.

Consolider une générosité infinie; savoir en générer autant.

Créer une toute autre forme de responsabilité, celle de l’équilibre.

La liberté a un prix.

Sans en connaître les conséquences, toute liberté est vouée à l’échec.

Les artistes sont considérés comme des êtres indisciplinés et lunatiques - je n’ai jamais autant connu de gens équilibrés, disciplinés et responsables dans la génération 40-60 que parmi les artistes. Chose que l’on ne peut pas dire des gens «normaux» - beaucoup font de grosses bêtises, des «crises»; pas un d’en être épargné.

Les gens «normaux» souvent prennent sur soi, comme une bombe à retardement.

Les artistes cherchent un échappatoire immédiatement, car avec leur sensibilité aiguë il est insupportable de porter ce poids longtemps.

Il est donc important, au plus jeune âge, d’apprendre aux artistes de comprendre le monde tel qu’il est, et essayer d’éviter le décalage par rapport à la norme. C’est la seule façon d’arriver à avoir les deux - la paix, et la liberté.

 

Since my every day language is French, I don't feel comfortable to write my blog in English.
Please feel free to use the online translator below.